Le judo français se met en grève.

Les judokas français vont observer, à partir de lundi, une grève des tatamis pour protester contre la politique sportive de la fédération.

Une crise sans précédent secoue le judo français. Selon nos informations, les clubs de haut niveau, en accord avec leurs athlètes, ont décidé de faire grève à compter de lundi prochain. En clair, leurs judokas, membres de l’équipe de France masculine et féminine, déserteront l’Insep, l’usine à champions basée dans le bois de Vincennes à Paris, où ils s’entraînent habituellement.

La raison de cette action singulière ? La mise à l’écart des entraîneurs de clubs. Associés à l’encadrement technique fédéral pour mener les séances collectives à l’Insep, ces derniers n’ont plus qu’un rôle d’observateurs à la suite d’une décision prise par Jean-Luc Rougé, président de la Fédération française.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s